TENIR BON C’EST UNE COURSE DE TORTUE PAS DE LIEVRE

 

 

Il y a quelques jours, cet article m’a été inspiré par une phrase de Kaki, administratrice du forum bordercolliemonamour, et maitresse de talent. Elle répondait à la question du temps de travail à consacrer à son chien en disant qu’avec Blueboy, elle n’avait travaillé que 15min par jour tous les jours pour grimper sur la plus haute marche du podium en obérythmée. Sa force (hormis son expérience, sa technique et faut le dire le talent de ses chiens et le sien) n’était pas un travail acharné pendant 3 à 4 heures d’affilée mais sa régularité. Juste 15 min MAIS tous les jours.

 

 

Je trouve cela très vrai que ce soit pour l’éducation quotidienne ou une discipline canine. En club, à l’éducation, il n’est pas très compliqué de voir qui « a fait ses devoirs » chez lui, et qui n’a rien revu depuis la séance précédente. Beaucoup de maitres se concentrent sur la séance d’éducation du samedi et ne travaillent pas chez eux. Pourtant, pour progresser, il vaut mieux 15min tous les jours que 2h en une seule séance. La séance en club ne sert qu’à avoir les explications pour travailler ensuite chez soi et à faire le bilan du travail de la semaine précédente pour savoir quoi travailler la semaine suivante. Pour les compétiteurs, je n’en connais aucun qui ne travaillent pas plusieurs fois par semaine, qu’il pleuve, vente ou neige, répétant inlassablement les mêmes exercices, pour peaufiner un détail ou un autre, montrant sans cesse de nouvelles choses à leurs chiens. Ils ne se reposent pas sur leurs acquis mais travaillent toute l’année pour parvenir à des résultats. Ce qui paie c’est la régularité.

 

 

 

Ainsi peu importe vos objectifs avec vos chiens, que ce soit juste pour vivre avec eux au quotidien en les comprenant juste un peu mieux, que ce soit de franchir la porte des cours d’éducation canine et travailler avec eux certaines bases, que ce soit les rééduquer, que ce soit de parvenir au plus haut niveau d’une discipline. Le mieux que vous pouvez faire pour eux, c’est de vous engager à être persévérant et régulier dans ce que vous entreprenez.

 

 

Alors engagez vous ! Je ne sais pas :

 

 

  • décidez de lire chaque mois pendant un an un nouveau livre sur l’éducation ou le comportement canin pour mieux comprendre votre compagnon

  • décidez de commencer par travailler 5min avec lui à chaque fois que vous le promenez

  • décidez de suivre les conseils du comportementaliste que vous avez rencontré, tous les jours pendant 1mois pour que cette nouvelle manière d’interagir avec votre chien devienne naturelle pour vous (il faut 21 jours aux humains pour prendre une nouvelle habitude)

  • décidez d’apprendre une chose nouvelle par semaine ou par mois à votre chien pour comprendre comment apprend votre compagnon

  • décidez de travailler tous les jours pendant la pub du film du soir ce point précis avec lequel vous galérer en ce moment.

 

 

 

Progresser n’est de toute façon jamais le fruit du hasard. Quoique vous décidiez, ce sera toujours mieux que de ne rien faire, et toujours mieux que tout faire pendant 15 jours pour ne plus rien faire pendant 2mois. La clé quoiqu’il arrive c’est de persévérer.

 

 

 

 

La persévérance, un pas vers la cohérence.

 

Une des qualités primordiales pour un maitre, c’est de savoir être cohérent. Et qu’est ce que la cohérence, si ce n’est savoir persévérer dans les décisions prises ou dans la voie d’apprentissage choisie.

 

 

 

Un exemple parfait, est l’apprentissage de la marche en laisse sans tirer.

 

 

 

Une des méthodes pour apprendre à son chien à marcher sans tirer est de s’arrêter (ou variante de cette méthode : faire demi-tour) dès qu’il tire et que la laisse se tend, pour ne repartir que dès qu’il détend la laisse, tout ca sans rien dire, le chien comprenant que pour avancer et aller où il veut, il faut qu’il garde la laisse détendue, sinon il va nulle part.

 

 

 

C’est une méthode enfantine qui s’explique en 5 lignes ou 1min et se comprend en moins de 10min. Je l’ai déjà expérimentée avec succès. Pourtant, la majorité des gens à qui on l’explique déclare au bout d’une semaine ou deux, qu’ils ont arrêté car ca ne marchait pas avec leurs chiens.

 

 

 

Quelle différence entre moi et eux ?

Qu’est ce qui fait que cette méthode est efficace avec mes chiens,

et inefficace avec 90% des autres chiens ?

 

 

 

Mes chiens ne sont pas différents des autres. Par contre, je suis une fille plus têtue que la moyenne. Et qu’est ce que l’entêtement, si ce n’est de la persévérance et de la cohérence.

 

 

Pour fonctionner, cette méthode doit être appliquée à chaque fois qu’on enfile une laisse à son chien, et à chacun de nos pas. Jamais un seul pas ne doit être fait si la laisse est tendue, pas un seul dans toute la vie de son chien, si la laisse se tend, on s’arrête pendant toute la vie de son chien pour ne repartir que quand il détend la laisse de lui même. On ne déroge jamais à cette règle toute simple.

 

 

Au début, mes chiens sont comme tous les autres, leur réflexe est de tirer. Ainsi, je passe bien 10min à franchir juste la porte de mon appartement (y’a 2m à faire entre le moment où je mets la laisse et le passage de la porte), et au bout d’une heure, je suis contente si j’ai réussi à aller au bout du couloir de la résidence. Je ne me suis pas promenée, je n’ai fait que quelques dizaines de mètres en une heure mais je n’ai pas craqué, aucun de mes pas n’a été fait avec une laisse tendue, que ce soit à l’aller comme au retour, que ce soit parce que je suis pressée de rentrer, ou qu’il me reste qu’un mètre pour rentrer chez moi, ou qu’un chat vient de passer sous le nez de mon chien. Du 1er pas, au dernier en passant par le 50ème, aucun n’a été fait avec une laisse tendue et j’ai toujours patienté le temps qu’il faut, sans rien dire, pour que mon chien re-détende de lui-même la laisse. Les jours suivant, j’atteins péniblement la porte de la résidence (il faut descendre un étage) et il me faut 4/5 jours pour commencer à faire de vraies petites balades avec mes chiens en laisse. Mais même là, si le chien tente à nouveau de tirer, il faut que je sois prête à m’arrêter, attendre quitte à le faire à chaque pas, même si la voiture que je tente de rejoindre est à 3m et que ca me gave de passer 15min à galérer pour y arriver.

 

 

Les débuts peuvent paraître longs et fastidieux, et il faut prévoir des alternatives (balades sans laisse, balades en forêt plutôt qu’en ville, ne prendre la laisse que quand on a le temps de travailler, qu’on peut se permettre de perdre 2h, pas 10min avant d’aller au taf) pour les promenades quotidiennes, les sorties pipi. Mais finalement, si on ne craque sur aucun pas, en 4/5 jours c’est réglé pour une dizaine d’années de vie commune sans prise de tête, le chien associe la laisse avec le fait de marcher laisse détendue, pour lui c’est naturel apparement ca fonctionne toujours comme ca. Un peu comme mes chiens pour monter en voiture n’attendent jamais du côté de la porte conducteur, mais du côté passager arrière parce que je les fais toujours monter par la même porte, ils ne savent pas qu’il y a un autre moyen de monter en voiture et ils ne savent pas qu’il y a une autre manière de marcher en laisse. Par contre, je ne sais pas combien de pas on peut faire en 4/5 jours, disons 1000 pas. Si sur ses 1000 pas, on craque sur 5 minuscules petits pas en avançant alors que la laisse est tendue, l’apprentissage sera d’autant plus long à venir (le chien cherchant à savoir dans quelles conditions il peut réussir à avancer en tirant), et on peut doubler ou tripler les 4/5 jours sans dérapage. Si on craque régulièrement, on pourra employer cette méthode pendant des années sans voir de résultat.

 

 

De la même façon, je ne peux pas décréter au bout d’une journée que ca ne marche pas parce que je n’ai pas pu dépasser le pas de ma porte, il faut laisser le temps au chien de comprendre. Pour mes chiens, qui sont habitués à cette manière de travailler, et qui sont des races qui apprennent facilement, il faut 4/5 jours en sachant que je commence dès la 1ère mise en laisse, pour d’autres il faudra peut être leur accorder quelques jours de plus, pour des chiens adultes chez qui le défaut de tirer est déjà bien ancré, l’apprentissage sera encore plus long. Si les chiens nous apprennent une chose, c’est bien la patience.

 

 

En tout cas, il ne faut pas oublier que la cohérence est une technique d’apprentissage en soi et est une des plus importantes composantes de l’apprentissage. Il faut savoir tenir bon, il faut savoir ce qu’on veut et s’y tenir le temps qu’il faut, ne pas changer de méthodes toutes les semaines essayant un peu tout et rien.

 

 

 

Soyez plus têtus que vos chiens 😉

 

 

 

 

Les liens :

Forum du border-collie :http://bordercolliemonamour.forumdediscussions.com/

Le site internet de Kaki :

http://web.mac.com/kaki10/Borders_collies_tropicaux/Page_daccueil.html

Une réflexion au sujet de « TENIR BON C’EST UNE COURSE DE TORTUE PAS DE LIEVRE »

  1. Bonjour,

    Je teste votre méthode depuis hier avec ma chienne de presque 4 mois qui est une croisée Border Collie.
    Effectivement cette méthode à l’air de super bien marcher, je peux dès aujourd’hui passer la porte de chez moi et me promener dans ma cour avec une laisse parfaitement détendue. Quand je passe le portail de chez moi, là ma chienne continue à tendre parfois la laisse mais je ne lâche pas, je m’arrête à chaque fois et ma chienne comprend qu’elle doit détendre la laisse pour qu’on reparte, bref cette méthode est géniale même si les gens me regarde bizarrement quand je m’arrête comme tout à l’heure où un gros orage a éclaté et que malgrès la pluie je faisais le poteau tous les 3 mètres, je suis rentrée trempée, la chienne aussi mais je suis fière de moi, j’ai pas cédé 🙂
    Par contre je me suis retrouvé face à un problème et j’aimerais savoir ce que vous faites dans ce cas, cet après midi, j’ai du traverser 2 fois une route, avant de traverser j’aprend à ma chienne à s’asseoir puis à l’ordre « allez » à traverser, sauf que forcément là ma chienne s’est élancée et à tendu la laisse, je me suis donc aussitôt arrêté en plein milieu de la rue le temps qu’elle redétende la laisse, une voiture est arrivée alors que j’étais sur la route arrêtée par une chienne qui tirit sur la laisse, vous faites quoi dans ce cas là ? vous attendez quand même que le chien détende la laisse sachant que l’automobiliste va surement s’énervé ou peut tout simplement vous renverser ? j’imagine mal le truc au milieu d’un carrefour ! faut que j’évite les promenades qui me demandent de traverser des routes en attendant que la marche en laisse sans tirer soit acquise ? ça va être difficile ! Bref j’ai besoin de vos conseils là dessus et je vous remercie par avance de la réponse que vous me donnerez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *